En 2020, tous les secteurs d’activité sont touchés par la crise sanitaire, et toutes les entreprises – petites moyennes ou grandes – doivent intégrer ce risque nouveau. Notre capacité à rebondir après ce traumatisme humain et économique ouvre un nouveau cadre de la résilience, déjà largement commentée. Les  protocoles de nettoyage sont révisés, afin de préserver le personnel et la clientèle de manière plus durable, en accompagnant la politique RSE. Les habitudes sont revues avec un retour aux basiques, tel que le lavage des mains, et aux fondamentaux de la propreté.

Les gestes barrières

 

Qui n’a pas vu ou entendu ces communications ? Les gestes barrières sont évidemment essentiels pour limiter, voir empêcher la propagation du virus. Il ne faut pas cependant négliger la propreté des locaux, notamment des points de contact et des aérosols déjà incriminés.

Extension du bionettoyage et de sa fréquence

  • Comment choisir son matériel ?

Pour des résultats concrets dans le respect des normes d’hygiène et d’ergonomie, tout en limitant la consommation en produits et en énergie, le choix est crucial. Plusieurs guides et avis ont été publiés à ce sujet, notamment le guide de la Fédération des Entreprises de Propreté (voir l’article) et les recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique (voir l’article). En ce qui concerne le nettoyage des sols, il est fortement déconseillé «  d’utiliser des machines à aspiration sauf si équipé d’un filtre HEPA et de privilégier la Rotowash ».

  • Les avantages d’une Rotowash

Seule une surface propre pouvant être désinfectée, l’utilisation d’une Rotowash  permet :

    • De nettoyer en profondeur avec une pression au sol 10 fois plus importante que les méthodes traditionnelles
    • De récupérer de manière mécanique sans aspiration ni aérosol
    • De brosser horizontalement sans projection latérale
    • De limiter l’usage solution détergente
    • De distribuer le produit sur la brosse et non sur le sol

Pour plus d’informations, contactez votre interlocuteur régional Rotowash

Quels secteurs concernés ?

De manière générale, le bio nettoyage est plutôt employé dans le milieu de la santé, là où les niveaux de risques de contamination sont importants et également en industrie pharmaceutique. Mais dorénavant, ces opérations doivent être effectuées fréquemment, dans les entreprises et dans tous les lieux recevant du public :

  • Milieu scolaire :
    • Ecoles primaires
    • Collèges
    • Lycées
    • Universités
    • Centres de loisirs
    • Bibliothèques
  • Milieu sportif :
    • Piscines
    • Gymnases
    • Salles de sport
    • Stades
  • Administrations :
    • Mairies
    • Centres administratifs
  • Commerces :
    • Centres commerciaux
    • Salles de sport
    • Hôtels
    • Restaurants
    • Musées
    • Cinémas